Forum rp dans le monde de star wars entièrement refait. Plongez dans ce nouveau monde, entrez dans l'une des 6 factions et changez le cours de l'histoire.
Forum interdit aux -18 ans
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Surveillant prisonnié ou prisonnier surveillé ? [PV Yona Hain]

 :: Galaxie (Zone de jeu) :: Ossus Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 21
Date d'inscription : 06/11/2016
Localisation : Quelque part dans l'Univers

Feuille de personnage
Race: Kyllar
Groupe: Jedi
Attendre… Encore attendre… Toujours attendre et devoir rester à les entendre s’énerver, me fusillant du regard comme l’on fusille un ennemi de la République se le faisant passer en peloton d’exécution.

Ma petite « escapade » de la dernière fois sur Aldérande était, je m’y attendais, la meilleure façon pour moi de reprendre un peu goût à cette vie, malgré les contraintes astronomiques que ça m’a coûtées par la suite. Après avoir baroudé un moment avec Navis, j’ai finalement décidé de la quitter, lui évitant ainsi les problèmes avec le Nouvelle Ordre Jedi. Mais… Tout ne s’était pas passé comme je l’espérais. Certes, elle a pu partir sans problèmes, mais je ne pensais pas, qu’une fois arrivé sur une base orbitale neutre, que l’Empire me repérerait et me poursuivrait dans toute la station, jusqu’aux quais où je pris un cargo léger civil, en totale illégalité, avant de m’enfuir en vitesse lumière en entrant dans une voie de manière aléatoire, prenant la première voie possible.
Pensant être tiré d’affaire, je sortis de l’hyper-espace pour me retrouver non loin de Coruscant, où je compris avoir fait une autre erreur : un croiseur de patrouille m’y attendait déjà. Étais-ce un coup du sort ou bien la Force a-t-elle décidé de me faire une blague ? Quoi qu’il en soit, j’étais assez dans le pétrin pour avoir recours à la Force, même si ça allait me créer des problèmes.

Après une rude bataille sans sabre laser, durant plusieurs heures à travers le croiseur rempli de soldats impériaux me tirant dessus avec des rayons paralysant, que je devais esquiver avec beaucoup d’assiduité sous peine de devoir retourner auprès des Sith, chose que je ne voulais pas… Mais absolument pas !!

Me retrouvant dans la salle des machines, un sourire sadique sur mes lèvres, j’entrepris une révision technique du moteur, histoire d’agiter un peu le croiseur. Cruel manque de compétence en bricolage ou une malchance monstrueuse, le croiseur bascula en vitesse lumière avant de se retrouver non loin de Kashyyk, les moteurs hors de contrôle s’approchant du point de rupture thermique et l’hyper-espace totalement inutilisable. Bref, une situation totalement infernale qui ne risque de pas beaucoup plaire aux wookies vivant sur la planète.

_ Maghna de Furya !! Tu nous écoutes ?! M’extirpa une puissance voix mêlée de Force.

Je sursautais. Les yeux un peu éblouis, je m’étais endormi en plein milieu de l’assemblée, de la bave me coulant sur le coin de la bouche.

_ Oh ? Je m’excuse, vous disiez ?

M’essuyant le coin de la bouche, je clichais des yeux plusieurs fois pour les humidifier. Un rêve ? Ceci n’était qu’un rêve ? Très réaliste, je dois dire. Me craquant la nuque, je me remis à entendre les paroles des membres du Conseil Jedi d’Ossus, à contrecœur. Dire que j’aurais pu être ailleurs… Tout ça a cause de Navis et de sa fourberie. J’ignore comment j’ai faits pour être si peu vigilant, idiot comme un blurrg, mais elle m’avait bien eu en me donnant un sédatif assez puissant pour endormir un dragon Krayt. La suite, je ne m’en souviens que très vaguement, juste quelques brides. Je pouvais la voir, alors que j’étais enfermé dans une cage, la cage de son vaisseau, discutant avec des jedis, reconnaissable à leur bure, rigolant avec eux avant de recevoir un paquet de crédit. Je la vis ensuite, s’éloignant vers son vaisseau, semblant être heureuse et pourtant, lorsqu’elle se retourna vers moi, me lançant un rapide coup d’œil, je pouvais percevoir quelque chose dans son regard que je n’arrivais pas à déchiffrer, trop engourdi par le sédatif.
Ainsi, de nouveau entre les mains des jedis du Nouvel Ordre, on m’emmena via un transporteur lourdement gardé par la garde d’élite d’Ossus, direction la planète où se tenait un puissant Conseil Jedi. Me voilà de nouveau debout, une paire de menottes aux poignets et aux chevilles, devant écouter les vieux maîtres.

_ Et donc notre sentence… Annonça l’un des maîtres.

_Pas trop tôt, vous allez me faire quoi cette fois ? L’exil ? Non, vous n’allez pas m’exiler de peur que je finisse chez les siths. La peine de mort ? Vous regretteriez de ne pas m’avoir en atout si un nouveau conflit se déclenche. L’emprisonnement ? Déjà fait pendant cinq années, et voyez le résultat de cet isolation !

_ Nous vous retirons le statut de chevalier jedi…

_ Un emprisonnement, comme c’est…

Un blanc se répandit dans la salle du Conseil, ma voix se bloquant d’un coup. J’aurais préféré recevoir un étranglement de Force plutôt que me taire d’un coup, mais la situation était devenu… Inattendue.

_ Pardon, mais vous… Vous me retirez le statut de chevalier ?

_ Et nous vous faisons padawan à la place. Maître Melgreb, ici présent, suggère de vous faire revoir les bases même de l’art jedi et de l’Ordre. Nous avons compris que votre précédent professeur, le défunt maître Karbuur Murgi, ne vous avait pas inculqué les bons arts, préférant vous pervertir à la Force Vivante plutôt qu’à la Force Unificatrice… Il était un bon jedi, mais peu compétent en termes de pédagogie.

Mon sang ne fit qu’un tour lorsque je l’entendis parler du maître Karbuur, me sentant gonfler une veine sur la tempe, la colère montant en moi comme un volcan entrant en éruption.

_ Je vous interdis de critiquer les enseignements de maître Karbuur !! Vous entendez, je vous l’interdis !!

Devenant brusquement en colère, ma rage déclencha une poussée d’adrénaline qui provoqua un contrecoup dans mon esprit, un brasier se créant dans mes pupilles dorées. Respirant rapidement, je crispais mes poings avant de me mettre à réfléchir, serrant les dents. Derrière moi se tenaient quatre gardes d’Ossus, des membres de l’Ordre appartenant à la tribu Ysanna, un peuple ayant une sensibilité à la Force, devant moi, le Conseil Jedi d’Ossus… Pourcentage de chance de sortir entier de la pièce : inférieur à un pourcent.

Abdiquant, je soupirais d’un coup, tentant de me maîtriser malgré ma sauvage envie de leur faire ravaler leur mot. Certes, maître Karbuur n’était pas le meilleur pour enseigner, et je regrette de l’avoir poussé à bout pendant toute ma formation de redressement, mais il était sage et patient et savait me remettre dans le droit chemin. Aujourd’hui, si je pouvais le revoir, ne serait-ce qu’une fois pour le remercier et lui demander pardon, je ferais presque n’importe quoi… Presque…

_ Vous voyez, rugit une voix rauque devant moi, c’est un animal sauvage ! Il faut l’emprisonner, mais en aucun cas le laisser libre…

_ La décision est prise, répondit un autre ancien. Maghna de Furya, vous serez à compter de maintenant le padawan de l’un de nos plus fervents jedi, la jedi Yona Hain. Elle est reconnue de tout le temple pour sa ferveur et sa piété, ainsi que pour sa totale dévotion au code de l’Ordre. Cette décision est sans appel !

Serrant les dents encore plus fortes, je ne retenais de dire quoi que ce soit, au risque de devenir plus en colère et finir par tomber dans le Côté Obscur. Je devais me maîtriser, me contrôler, calmer le feu que j’abrite dans mon cœur. Après tout, la sanction est plutôt sévère comparé à la faute commise, par rapport à l’ampleur des dégâts que j’aurais pu causer.

_ Sortez-le d’ici et faites entrer Yona Hain.

Je fus sorti de la salle du Conseil, soutenu par deux gardes très costauds, je dois dire, croisant la demoiselle qui devait être mon futur professeur. Un joli brin de femme, mais son regard… Je sentais qu’elle était froide comme l’acier. Je sentais que j’allais en baver.
Jeu 15 Déc - 0:22
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Date d'inscription : 04/12/2016

Feuille de personnage
Race: Humaine
Groupe: Jedi
Cela ne faisait que peu de temps que je venais de rejoindre le temple d'Ossus, et déjà je me faisait remarquer, pourquoi ? et bien premièrement, j'avais était accompagner par Maitre Melgreb ici, me ramenant de Corellia jusqu'ici, la seconde étant mon impatialité devant les padawan pensant mieux connaitre le code ou la façon de le pratiquer, disant que tuer n'est pas vraiment une faute, mais cela était faux, tuer est un dernier recours qu'y ne faut jamais utiliser, sauf si la personne se trouve être une arme vivante, ou bien s'il ne veut pas se rendre, faisant office de professeur quelques fois dans l'apprentissage de la forme III et la forme II qui me sont utile dans ma polyvalense attaque et défense, puis, pendant un entrainement, un maitre vient à ma rencontre en me demandant de le suivre, le conseil souhaitant me parler, avais-je fait une faute ? une mission ? ou bien autre chose ? j'allais bientôt être fixé.

Après avoir était escorter par le maitre jusqu'a la chambre du conseil, croisant le regard d'un homme semblant toucher d'une forte perturbation dans son mental et dans sa force, je me posais la question de "quesqu'y lui est bien arrivé ?", mais je n'eu pas le temps d'y réfléchir, entrant dans la chambre du conseil, Maitre Yoda, Maitre Kenobi ainsi que Miatre Melgreb et quelques maitres étant assis face à moi, pendant plusieurs minutes, ils me parlaient de l'homme étant sortie plus tôt, j'avais un profond respect pour maitre Yoda et maitre Kenobi, mais j'avais encore des doutes sur maitre Melgreb, ne le connaissant que trop peu pour le moment, maitre Yoda fini de la réunion en me disant ceci :

- Son esprit perturber il est, mais la force puissante est en lui, le remettre dans le droit chemin tu devra, ou au coté obscur il sucombera.

J'avais comprit ma mission, m'inclinant avec grand respect devant le conseil avant de me retirer, sortant de la chambre du conseil pour rejoindr celui qui sera d'après le conseil mon padawan, même si je n'aurais peut-être pas la même expérience que lui, m'approchant toute en gardant une expression plutôt neutre, une voix représentant bien mon expression de visage, je ne devais faire preuve d'autorité des le début, tout de moins, c'est ce que je pense.

Maghna Furya, je suis la jedi Yona Hayn, je serais votre Maitre temporaire le temps que vous puissiez revenir à votre rang de chevalier, je ne serais ni douce, ni sévère, je serais juste selont les situations, je ne demande qu'un entraide mutuelle pour votre nouvelle apprentissage sur le code jedi ainsi que ces préceptes.

Lui retirant ensuite les menotes qu'il avait, avant de lui tendre un sabre dont j'avais préalablement baissé la puissance pour ne pas tranché, ne sachant pas encore si je pouvais lui faire confiance des le début, son esprit embrouiller me portant à confusion, il falait tout de même un teste.

- Venait avec moi dans la salle de méditation, je sent que votre esprit est perturber, je ne pourrais commencer mon enseignement que si votre esprit est calme et reposer.
Jeu 5 Jan - 10:08
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 21
Date d'inscription : 06/11/2016
Localisation : Quelque part dans l'Univers

Feuille de personnage
Race: Kyllar
Groupe: Jedi
Yona… Hayn… Inconnu. Je la regardais longuement, l’observant physiquement de haut en bas, constatant une grande beauté émanant d’elle. Puis, je tentais de sonder son esprit, sans vraiment de succès, la trouvant totalement impassible, ayant l’impression de me heurter à une muraille de glace. Un bruit sourd me sortit de ma réflexion, mes menottes tombant sur le sol, laissant mes poignets et mes chevilles libres de toutes entraves.

_ Enfin libre… J’en avais marre de ces menottes.

Je me mis à bouger activement, effectuant des étirements pour réaffirmer ma souplesse, faisant deux-trois grands écarts, quelques montées de genoux, des tractions et salto avant et arrière sans aide de la Force. Tout allait bien, pour le moment, mon corps n’avait pas trop souffert, cette fois.
Je la vis me tendre mon sabre laser… Enfin, celui de nous deux, n’ayant pas omis de vérifier mes configurations. La petite…

_ Ce n’est pas gentil de toucher les affaires des autres, dis-je avec un ton proche de la réflexion et de l’insolence. Je ne suis pas assez cinglé pour utiliser mon sabre laser dans un temple jedi, alors qu’il abrite des gardes d’Ossus ainsi que des maîtres d’une grande affinité… Je suis peut-être déjanté, mais loin d’être un candidat au suicide.

J’espérais qu’elle me comprendrait, mais ce ne fut pas le cas, la voyant préférer tenter de sonder mon esprit plutôt qu’écouter mes paroles… Tentative de diplomatie : raté.
Cet échec me contraint à la suivre calmement, sans pour autant m’être calmé des paroles que le conseil avait dites plus tôt, rageant toujours un peu intérieurement, alors que mon nouveau… Maître m’emmenait à la salle de méditation, le sol se trouvant recouvert de pouf surélevé, prouvant d’une certaine manière la notion de confort auprès de quelques maîtres ne voulant as s’engourdir le postérieur lors de la méditation. Bonjour la rusticité jedi actuelle, j’en avais un léger relent de dégoût.

_ Si c’est ce que tu penses, crois-y, je n’ai rien contre la méditation, mais je te préviens que pénétrer mon esprit va être très ardu pour toi.


Ainsi dis, je me posais, non pas sur les poufs, mais à même le sol, préférant le contact avec le sol dur au confort mollasson qui provoquait majoritairement le sommeil à la méditation. Je me mis en tailleur et joins mes poings l’un contre l’autre, fermant les paupières, vidant mon esprit de toutes pensées superflues, montant dans ma forteresse de sérénité, cherchant le calme dans ma caverne, dans la prison de mes souvenirs ancré dans ma mémoire, entouré de douves et de murailles psychiques, flanquées de lances et de flèches… Une forteresse imprenable et impénétrable. Personne ne comprendra ma peine en sondant mon esprit, je ne le permettrais pas. La confiance ne s’exige pas… Elle se mérite.
Jeu 9 Fév - 22:37
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Aucun prisonnier n'a pu s'échapper, d'après le porte-parole de la PNH
» Arrivée à Paris d'un prisonnier des Limbes ...
» Le prisonnier (PV: Maria)
» Prisonnier du passé [PV Nina-Lou Knywett] [ Clos ♥ ]
» Prisonnier des cheveux sanglants ! [recrutement : OFF]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars renaissance  :: Galaxie (Zone de jeu) :: Ossus-
Sauter vers: