Forum rp dans le monde de star wars entièrement refait.
Plongez dans ce nouveau monde, entrez dans l'une des 6 factions et changez le cours de l'histoire.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

New Team Flashback - Jack Vance -18

 :: Utilitaires :: Echos du passé Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Designer
Messages : 42
Date d'inscription : 24/10/2016
Localisation : Avec Jack Vance sur le Gosht

Feuille de personnage
Race: Humaine
Groupe: Indépendant


JE ME SOUVIENS...


Voila maintenant ùn an que je suis à la solde des contrebandiers, ils avaient commencé à me former, Îls m'avaient accepté dans leur groupe si facilement qu' au debut je ne me posais pas de question. Mais depuis quelques semaines l'équipage S ne me mettaient vraiment dans la confidence. Il faut avouer qu'à la derniere transaction j'avais merdé... Heureusement pour moi le capitaine avait rattrapé cette erreur qui aurait pu être notre salut. Aujourd'hui, nous avons une transaction assez importante contre toute attente il ne m'avais pas mis une mise z pied et m'avait intégré dans ce projet.

Nous ne connaissons pas de visue nos acheteurs potentiels mais on savait tous que c'était un autre groupe de contrebandiers. On devait être sur nos gardes et prévoir un plan B pour nous défiler si besoin. Le rendez vous etait fixé sur des planètes rebelles, énfin plutot ùne lune forestière à proximité d'Endor. Je commencais A connaitre un peu mieux les lieux depuis que j'avais quitté mon cocon familial.

On avait atteri sans encombres parmi la végétation verdoyante et abondante de cette lune. Seul le capitaine etait én relation avec nos acolytes, l'équipage décharge les caisses d'armements, je les aide bien évidemment, réduite à de petites tâches désormais... Une marche a travers bois s'entame, assez longue je dois avouer, tous etaient sur le qui vive.

On pouvait enfin voir l'autre groupe ils étaient bien plus nombreux avec trois vaisseaux a contrario de nous. Ceci semblait être une organisation bien plus imposante que la notre, c'était assez intimidant. Je depose une caisse aux pieds de l'un d'eux. Je relève la tête avant de rester figée face à lui, Îl etait grand, cheveux blancs, un charisme imposant qui me fit fremir de long en large. Je mord la lèvre sans discrétion avant de détourner son regard et de reculer. Mais un mauvais pressentiments me perturba, puis le capitaine pris la parole.

CAPITAINE - Bien passons aux choses sérieuses... Vous avez amené votre monnaie d'échange ?

Bizarrement l'autre groupe n'avait pas de caisse ni autre chose que l'on pourrait considérer comme de la marchandise, l'atmosphère était tendue, pesante...

Sam 29 Oct - 12:54
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Le vaisseau,  un cargo léger  de classe YT-2400, survolait une forêt qui s’étendait à perte de vue ou presque. Le lieu de rencontre n’avait pas été choisi pour rien, la lune bénéficiant de certains avantages, notamment sa tranquillité. Loin des regards de l’Empire et de la fédération du commerce, l’endroit était régulièrement utilisé par les contrebandiers. Amorçant un virage, le vaisseau commençait à descendre lentement alors qu’une plaine se dévoilait au beau milieu de la forêt. Les coordonnées que lui avaient données Erham étaient, comme toujours, exactes. Le vaisseau faisait un premier passage au dessus de la plaine avant de faire un grand arc de cercle au dessus , pressant différents boutons, le pilote procédait au scan de la zone.

Puis après quelques secondes, l’engin finissait par décélérer avant d’atterrir sur la bande herbeuse. Un dernier scan révélait que l’endroit était vide de toute présence, ni ewok, ni impériaux. Bref personne pour les déranger. Se redressant, il lançait un coup d’œil de la vitre du cockpit avant de récupérer son fusil blaster et un reste de sandwich. Prenant une bouchée, il marchait lentement dans une coursive avant d’arriver devant une passerelle qui s’abaissait devant lui. Tout en mangeant, l’homme quittait le vaisseau pour faire son petit tour. Scrutant les environs avec attention, il marchait pendant de longues secondes avant de finir par allumer son comlink, entrant alors en communication avec ses associés du jour.

-Ici Jack la voie est libre.  

S’installant sur un rocher, le contrebandier reprenait une bouchée. Mangeant lentement, il patientait quelques minutes avant que deux vaisseaux n’apparaissent dans les cieux. Il profitait de l’atterrissage pour finir son sandwich tranquillement. Rien ne pressait, l’échange ou plutôt le supposé échange ne devait avoir lieu que dans quelques heures. Juste le temps qu’il fallait pour prendre position. Passant la langue sur ses dents, il regardait les équipages vider les vaisseaux. La bande d’Erham était au complète, les blasters accrochés aux hanches, les fusils à l’épaule, les hommes n’avaient rien de rigolos.  La mission de la journée ? Récupérer une marchandise qu’une autre équipe avait volée. Le problème c’était que leur chef  ne comptait rien débourser, avarice quand tu nous tenais. C’était le genre de chose qui ne se faisait pas entre collègues, mais les règles étaient faites pour être brisées. Erham, un humain au crane rasé prenait les choses en mains et disposait ses hommes dans la plaine de façon à éviter toute surprise. Et pendant que certains avaient gagné l’immense privilège de faire les plantons, les autres passaient le temps en jouant aux cartes ou en discutant.

Finalement, le temps passant l’autre équipe faisait son arrivée dans la plaine. Comme convenu, ils déposaient la marchandise, ce qui permettait à Jack d’apercevoir un joli petit lot dans l’équipe d’en face. D’ailleurs, il n’était pas le seul à l’avoir remarqué, le regard du chef de bande avait lui aussi capté la belle et il ne se privait pas de la déshabiller du regard, ce qui était tout sauf bon signe. Connaissant  son patron, cela n’augurait rien de bien. D’ici qu’il tente de prendre autre chose que la cargaison, il n’y avait qu’un pas qu’il ne tardait d’ailleurs pas à franchir. D’un signe de tête Erham donnait le top et les mercenaires dégainaient subitement leurs armes pour menacer l’équipe d’en face. Ce qui devait arriver, arriva.

-Dés’lé messieurs mais on r’cupère vot’e marchandise et en prime j’prendrai bien la fille, elle a un cul d’enfer qui ne demande qu’à être utilisé.
Invité
Jeu 3 Nov - 17:57
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Designer
Messages : 42
Date d'inscription : 24/10/2016
Localisation : Avec Jack Vance sur le Gosht

Feuille de personnage
Race: Humaine
Groupe: Indépendant


JE ME SOUVIENS...


Je n'avais pas menti lorsque je disais que l'atmosphère était pesante, il y allait surement avoir une couille dans le paté comme on le dit. La transaction allait se faire on y était presque apres on pouvait repartir, maid j'avais bizarrement un pinçement au coeur...pourquoi ? Pour l'homme aux cheveux blancs. Ouî il m'avait tapé dans l'œil... Tellement beau, viril...je m'en mordais la levre..mais la suite allait me remettre à ma place tres vite.

En effet en un clin d'œil je venais de faire partie de la transaction, menacés de l'autre bord je ne savais pas comment la suite se déroulerait, je pensais que mon groupe serait solidaire mais que dalle... Mon capitaine expliqua que si Ca devait éviter le conflit Il etait d'accord. Mais tout le monde n'était pas de cet avîs, ùn de mes acolytes sort son blaster à son tour pour engager quelques tirs dissuasifs...

ACOLYTE - Vous rêvez les mecs ! Çe petît cul est à nous !  

Je n'avais apparemment pas mon mot à dire.. Cest àlors que je sors mon arme en signe de protestation reculant sur le côté pointant mon arme vers les inconnus. Je ne savais plus où me mettre, je regarde l'homme aux cheveux blancs puis je recule encore prenant de laa distance avec les deux groupes, tirant au sol.

MILA - Je ne suis pas une marchandise !

Jeu 3 Nov - 20:11
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Jack le savait la situation allait méchamment tourner. Mais comment pouvait-il en être autrement ? S’il y avait bien une chose qui pouvait pousser un contrebandier à faire une connerie, c’était une femme. Pas qu’elle y était pour grand-chose, mais la nature humaine ou plutôt sa faiblesse était ainsi. Mettez une bande mercenaire dans un vaisseau, pour une période un peu trop longue et le premier joli petit lot faisait tourner des têtes. Dans le cas présent, le joli petit lot était même un sublime brin de femme ce qui expliquait pourquoi, alors que le Capitaine tentait de négocier, l’un de ses comparses tirait bêtement son arme. C’était le premier à mourir, mais pas le dernier. Touché de plein fouet, l’homme s’affalait dans l’herbe alors que ses compagnons tiraient à leur tours leurs armes en un échange de laser.

Les blasters crachaient leurs rayons mortels, tandis que Jack sautait de côté pour se mettre à couvert. Laissant entendre un grognement, le mercenaire levait son blaster pour tirer quelques salves sur ses adversaires du jour. Les hommes s’échangeaient des jurons, les mercenaires tirant partout et nulle part, en un vague tire de barrage. Escorté de l’un de ses hommes, le Capitaine tentait de s’enfuir tandis que le reste de sa troupe se faisait décimer. Mais on pouvait leur accorder cela, les salauds vendaient sèchement leur peau. Entendant un bruit non loin de lui, Jack avait à peine le temps de tourner la tête pour voir rouler dans sa direction une grenade.

-Par les couilles d’un Gamoréen…

Grondant, il sautait de justesse sur le côté alors qu’un flash lumineux suivit d’une détonation se faisait entendre pile à l’endroit ou il se trouvait une seconde auparavant. La tête dans l’herbe, ou plutôt dans la mousse, l’homme recrachait quelques morceaux avant de tenter de se redresser en grognant. La bataille venait de cesser, mais tout n’était pas terminé. Deux mercenaires s’étaient fait la belle mais il doutait les revoir dans le coin, tout autant que la jeune femme qui avait tenté sa chance dans la forêt. Erham lançait déjà des ordres, dispersant son équipe, envoyant un groupe à la suite des fuyards et un autre au cul de la fille. Tandis que le reste s’occupait des blessés et de la marchandise.

Jack avait à peine le temps de se remettre de ses émotions qu’il était envoyé lui aussi en forêt. La mercenaire semblait avoir fait tourner quelques têtes et notamment une, celle de leur chef. Pas forcément emballé par cette balade forestière, l’homme récupérait son fusil avant de s’enfoncer dans la végétation luxuriante en marmonnant.  S’il n’était pas indifférent aux charmes de la femme, Jack n’en restait pas moins rationnel. C’était une perte de temps et d’énergie. Mais les ordres étaient les ordres et il se devait d’y obéir, repoussant les branchages d’une main, surveillant tout autant les alentours que là ou il mettait les pieds Jack tentait de se repérer dans ce labyrinthe végétal. S’il avait un certain nombre de compétence, c’était loin d’être le pisteur de la bande. Ceci dit, il pouvait toujours avoir de la chance. Avançant lentement, il continuait ses recherches alors que quelque chose le taraudait comme une certaine appréhension. Il s'arrêtait alors subitement. Qu'il était con! Si la plupart des membres de sa bande étaient en forêt ce n'était pas pour rien et certainement pas pour tuer deux fuyards et une femme, non c'était juste pour dégraisser les effectifs et pouvoir partir en douce avec la marchandise.

-Salopard d'Erham!

Poussant un grognement, il commençait déjà à rebrousser chemin mais c'était déjà trop tard. Le bruit de réacteur se faisait entendre et bientôt un navire et pas n'importe lequel mais celui de son voleur de chef prenait le chemin des airs. Et alors qu'il le maudissait, il ne pouvait s'empêcher de penser que ce dernier avait tenté un coup de maître. Cependant, si lui l'avait entendu partir cela devait être aussi le cas de ses coéquipiers et il allait devoir se magner pour récupérer son vaisseau.
Invité
Ven 4 Nov - 0:43
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Designer
Messages : 42
Date d'inscription : 24/10/2016
Localisation : Avec Jack Vance sur le Gosht

Feuille de personnage
Race: Humaine
Groupe: Indépendant


JE ME SOUVIENS...


Cest bien ce que je pensais, la situation était partie en sucette complet, Mr dire que je pouvais en etre la cause etait plutot regrettable. Ma main ne tremblait pas loin de là j'en avais vu bien pire durant dautres  les lasers fusaient dans tous les sens et je me jete derriere ùn arbre pour me mettre a couverts. Bizarrement personne ne semblaient s'attaquer à moi, sans doute pour ne pas m'animer. Ce que j'espérais de tout coeur. Je meme sentais trahie par ma propre équipe en voyant deux de mes acolytes d'étaler en courant sans meme s'inquiéter de moi.

Je ne pouvais pas prendre le même chemin pour rejoindre le vaisseau Çar je ne voulais pas moisir sur cette planete. Je me decide donc à quitter les lieux pour M engouffrer dans la végétation afin de faire ùn détours en espérant que je n'´arrive pas trop tard. En temps normal j'avais un bon sens de l'orientation mais il fallait avouer que je m'étais lamentablement perdue... Je continue donc de tourner en rond àvant de tomber sur un vaisseau bien à l'écart des autres, une aubaine...

MILA - La chançe me sourit élle ?

Je ne prenais pas gare, plutot impatiente de quitter cet endroit, je commençe a pirater le système d'entrée du vaisseau Avec succès. Je me sentais comme soulagée dans un premier temps, blaster én main je sonde l'intérieur pour vérifier que j'´etais la seule presence.  Mais je tombe très vite nez à nez avec un droide, mais il ne m'inquiète pas trop. Je cours vers lle cockpit pour enclencher les moteurs.

A agrippant le manche je commençe a décoller pour sortir de l'atmosphère, mais ùne alarme m'informe d'un disfonctionnement au niveau du sas d'entrée, mettant le vaisseau en stand-by je me dirige vers lla soute pour vérifier le spucis. Face à la commande je commençe A la bidouiller.. Etrange... Elle ne paraissait pas endommagée...

Ven 4 Nov - 8:42
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Serrant la sangle de son fusil, Jack tapait un sprint. Repoussant les branchages de ses mains et avant-bras, il accélérait la cadence pour rejoindre son navire. Heureusement pour lui, le pirate ne s’était pas enfoncé trop profondément dans la luxuriante forêt et il ne lui fallait que quelques minutes pour regagner son vaisseau. Pressant un bouton sur son bracelet, la passerelle s’abaissait devant lui pour le laisser monter à bord. Juste le temps d’entendre les bips du droïde qui le prévenait de la présence d’un importun à bord. Comme si c’était le moment. S’arrêtant à la commande de la soute, il entrait un code d’urgence, bloquant alors le vaisseau avant de se reculer dans un recoin de la cale. L’individu allait devoir descendre jusqu’ici s’il voulait faire démarrer le vaisseau, une astuce de contrebandier qu’il avait appris d’Erham lui-même. Et alors qu’il attendait sagement dans l’ombre, la silhouette d’une jolie demoiselle se profilait et finissait par se diriger vers la commande. Il attendait qu’elle ai la tête baissée pour la surprendre, faisant taper doucement le canon de son blaster contre l’arrière de son crâne.

-Les mains à plat contre la paroi et les jambes écartées.

L’arme pointée sur la tête de la mercenaire, Jack la repoussait contre la plaque métallique d’une bourrade de la paume. Il connaissait bien assez son métier pour savoir qu’il ne fallait pas prendre le moins risque. Son pied venait taper contre la cheville de la femme pour la forcer à écarter encore un peu plus les jambes. D’un geste rapide, il remettait le blaster dans son étui et les mains désormais libres, attrapait les poignets de sa passagère pour les ramener fermement dans son dos. Jack savait parfaitement ce qu’il faisait, la prise était implacable et pouvait même se révéler douloureuse au besoin. Il suffisait juste d’imprimer la bonne torsion.
Maintenant la femme contre la paroi, un cliquetis se faisait entendre tandis qu’il refermait des menottes sur ses poignets. A défaut d’avoir la marchandise Jack avait au moins la fille. Les mains liées, il opérait une méticuleuse fouille, glissant ses paumes contre le corps de la belle, palpant ses formes avec sérieux alors qu’il la désarmait lentement mais sûrement. Il opérait même un second passage, autant pour être sûr que pour le plaisir. Puis une fois terminé, il murmurait à son oreille d’une voix assurée.

-D’ordinaire, on demande ma permission avant de monter à bord.

Il la retournait alors sans ménagement, faisant taper son dos contre la paroi métallique avant de passer son genou entre ses cuisses, le remontant même de façon à la soulever sur la pointe des pieds. Il plantait son regard dans le sien, la regardant droit dans les yeux pendant quelques secondes avant d’être bien rapidement rappelé à la réalité de la situation. Des cris se faisaient entendre non loin, ces anciens copains semblaient être de retour de leur virée dans la cambrousse.

-Tu as de la chance, il semblerait que je n’ai pas le temps de t’éjecter.


Il pianotait alors rapidement quelque chose sur la commande du sas, le bloquant avant d’attraper la belle pour le collet pour la tirer derrière lui jusqu’au cockpit. Les cris étaient bientôt remplacés par des tirs de blasters qui venaient lécher la coque de son vaisseau. Ce qui ne l’inquiétait pas trop, tant qu’ils ne sortaient pas l’artillerie lourde. Ceci étant, il ne comptait pas leur en laisser le temps et arrivant dans le cockpit, il repoussait la femme dans un fauteuil avant de prendre place dans celui du pilote, attrapant le manche, tout en pianotant sur son écran pour faire prendre de l’altitude au vaisseau avant de l’éloigner de la zone.

-Ne t’avise pas de bouger.
Invité
Ven 4 Nov - 19:18
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Designer
Messages : 42
Date d'inscription : 24/10/2016
Localisation : Avec Jack Vance sur le Gosht

Feuille de personnage
Race: Humaine
Groupe: Indépendant


JE ME SOUVIENS...

C'est avec empressement que je cherchais comment rectifier l'erreur produite mais je me suis faite avoir en beauté comme une débutante.. Pourquoi ? Car cette foutue alarme n'était qu'une pure diversion. Je n'avais eu le temps de ne rien faire, le canon d'un blaster appuyait sur ma tete. Je ne pouvais qu'obéir mais je pouvais ressentir sa presence dominante, ses mains, sa poigne me transpercait... Je rougis en tournant la tête, voyant le pirate, c'était lui...celui qui avait attiré mon attention..

La fouille fut minutieuse une première fois, mais la Deuxieme fut assez plaisante, ses mains sur mon corps, son genou remontait entre mes cuisses, je lache un gemissement le fixant mais nous fûmes interrompus par ces cretins, toujours attachée il me tire avec lui, j'observe le vaisseau, Il n'allait pas me laisser ici c'était une bonne chose. Mais à quel prix ? Elle fremit le suivant, regardant les fesse de l'homme avec envie. Il me pousse dans un fauteuil, je me çambre én le regardant faire..

MILA - Où veux tu que j'aille dis moi ? Allume les réacteurs BF-1 et MH-4, le souffle les mettra KO...

.Je m'amusais de le voir, si serieux, si sexy, je m'en mordillais la lèvre et A ax sensualité je çroisé mes jambes, la poitrine en avant puis je me leve M asseyant sur le siège à ses côtés ...

MILA - Que vas tu faire de moi...me vendre pour amortir çe que tu as perdu...?

Ven 4 Nov - 22:28
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
-Désolé beauté mais je doute avoir besoin d’un quelconque conseil sur comment diriger mon vaisseau.

Ce qui effectivement n’était pas le cas, loin de la même mais il ne pouvait s’empêcher d’être intéressé par les connaissances de la belle et ses directives. Effectivement, s’il avait souhaité brûler ses anciens coéquipiers, c’était le meilleur coup à jouer. Cependant, Jack Vance n’était pas le genre à cramer des gars avec qui il avait travaillé, surtout que tout autant que lui ils s’étaient fait berner. Ceci étant dit s’ils continuaient à tirer sur son vaisseau il allait finir par mal le prendre. Cependant, tirant sur le manche, il mettait bien rapidement l’engin hors de porté des tirs de blaster et l’éloignant un peu plus, il survolait la forêt sur quelques clics avant de grimper dans l’atmosphère.

Concentré sur ce qu’il faisait, l’homme surveillait les écrans, les différents radars alors qu’ils finissaient par quitter l’orbite de la planète. Pour le moment, il gardait le contrôle manuel, la géante Endor provoquait un chant gravifique qui puissant avait la fâcheuse tendance à faire dévier les vaisseaux de leur route. Cependant, Jack avait quelques heures au compteur et connaissant déjà le système, il menait rapidement l’engin en dehors de la zone à risque. Une fois assuré qu’il ne craignait plus rien de ce côté-là, le Capitaine menait son vaisseau en retrait avant de le mettre à l’ombre d’une planète bien plus insignifiante. Un endroit où ils devraient être tranquilles. Pressant l’écran, il laissait le contrôle au droïde alors qu’il se retournait pour détailler la jeune femme.

-Ce que je vais faire de toi ? C’est en effet la grande question.

Se levant, il la détaillait alors plus longuement, pas insensible aux charmes de la belle, ni aveugle sur le fait qu’elle tentait de se mettre en valeur. Une façon comme une autre de faire mordre le poisson à l’hameçon. Peut être pensait-elle pouvoir encore reprendre le contrôle de son vaisseau. Ce qu’il ne comptait pas laisser arriver. Se rapprochant d’elle, il se penchait alors lentement tout en continuant de la regarder.

-Mais oui en effet, tu m’as coûté ma part qui devait être une jolie somme, alors il va bien falloir que je m’y retrouve d’une façon ou d’une autre.

Se penchant un peu plus, il pose la main entre les cuisses de la jeune femme et pliant le bras, il fait alors remonter sa main sous ses fesses puis contre le bas de son dos. Son avant-bras se pressant contre son entrejambe, il la rehaussait un peu dans son fauteuil.

-Mais déjà, on va commencer par le commencement, tu t’appelles comment et c’était quoi ton rôle dans ton ancien groupe ?


Et tout en la regardant droit dans les yeux, l’homme faisait frotter son bras contre le bassin de la jeune femme. Un sourire satisfait aux lèvres, il restait penché sur elle, son visage à quelques centimètres du sien,  sans pour autant l’être trop. Un coup de tête était si vite arrivé et même s’il aimait vivre dangereusement, il tenait bien assez à son nez pour ne pas risquer de se le faire fracasser. Il finissait cependant par retirer son bras, faisant lentement sa main en sens inverse avant de lui donner une petite tape sur le bassin. Il se redressait alors, se décalant pour attraper une carafe d'eau et revenir auprès d'elle. Son sourire se faisait plus malicieux alors qu'il la renversait lentement, laissant ruisseler sur son visage et sa poitrine.

-Allez on répond ma jolie, j'ai pas toute la journée devant moi. Enfin si... mais je ne suis pas reconnu pour ma patience.
Invité
Sam 5 Nov - 0:02
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Designer
Messages : 42
Date d'inscription : 24/10/2016
Localisation : Avec Jack Vance sur le Gosht

Feuille de personnage
Race: Humaine
Groupe: Indépendant


JE ME SOUVIENS...


Je remarque qu'il etait mine de rien assez suceptible et surtout très fier pour tenir compte de ma remarque, je souris j'aime ce genre d'homme et ouî j'aime les dominants narcissiques. Bien installée sur mon siège, toujours les mains liées dans le dos avec les menottes je scrute la marche qu'il entreprend pour se mettre à l'abri, c'est çe qu'elle ferait aussî. Intéressant comme point de vu mais le spucis c'est qu'il avait pleinement le temps de s'occuper de moi.

Je le laisse s'approcher de moi, il se penche, son parfum poivré M enivre c'était si agréable je je laisse mes yeux mi clos. Mais je les ouvre tres vite lorsque je sens son bras passer entre mes cuisses, remontant vers l'arrière. Je ne detache pas mon regard du sien entrouvrant mes levres pour lâcher un gemissement si pres de lui. J'étais donc à cheval sur son bras et par automatisme lorsque que l'on me caresse a ce niveau je me dehanche doucement, me mordillant la lèvre à le voir si pres de mon visage. Enfin presque...

MILA - Çe que je faisais.pourquoi vous le dire ?..

Je rougis avant de. Le voir arriver avec de l'eau, je gesticule un peu plus puis le liquide froid vient mouiller mes cheveux, ma poitrine qui dailleurs réagit très vite! Mes tetons commencaient A pointer de plus bel, l'eau ruisselle entre mes cuisses où l'on pouvait admirer ma chatte bien moulée. Je gemis, détournant la tete én me dehanchant suavement.

MILA - De...de la mécanique, pilotage...mais j'étais chargée surtout dans...dans... Peu importe tu n'as pas A le savoir...

Sam 5 Nov - 12:21
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
-Comprenons nous bien, je souhaite tout savoir et je pense que c’est le moins que tu puisses faire pour avoir tenté de voler mon vaisseau.

Reculant le visage, l’homme pouvait pleinement admirer son travail alors que la tenue humide, pour ne pas dire trempée dévoilait plus insidieusement les formes généreuses de sa captive. La carafe encore à moitié pleine, il la renversait complètement pour laisser le reste de liquide tomber sur la jeune femme. L’eau fraîche lui faisait un sacré effet, ses seins pointaient allégrement, tout autant qu’elle gesticulait lascivement sur son fauteuil. Ce qui avait le don d’émoustiller le Capitaine du Ghost, mais ne se laissant pas dominer par ses pulsions, il n’en oubliait pas ses questions. D’ailleurs la belle mercenaire n’avait toujours pas daigné lui donner son prénom. Pour la peine, il refermait deux doigts sur l’une de ses pointes, lui pinçant un rien douloureusement avant de la relâcher. Il s’écartait pendant quelques secondes pour pianoter sur l’un de ses écrans. Recherchant les informations qu’avaient glanées Erham sur la bande qu’ils comptaient voler. Faisant défiler les informations, il finissait par opiner.

-Toi c’est Mila. Je n’ai pas encore ton nom de famille mais ça ne saurait tarder. Tu es donc mécanicienne, copilote et tu faisais quoi d’autre donc ?

Se débarrassant de la carafe, il revenait vers la jeune femme et s’arrêtant à ses côtés, il abaissant sèchement la main pour claquer son entrejambe en une tape sonore. Ca c’était pour être montée dans son navire alors qu’elle n’y était pas invitée. Une nouvelle se faisait alors entendre. Ca pour l’avoir forcé à chercher son prénom. Une dernière tape venait claquer contre l’entrejambe de la belle, celle-ci contrairement aux deux autres n’avait d’autre but que le plaisir d’entendre le bruit caractéristique et de la sentir se tendre sous l’impact de sa main. Soutenant le regard de la jeune femme, il lui adressait un sourire en coin. Tendant les doigts, il les laissait glisser plus lascivement contre la jambe de la jeune femme en quelques arabesques.

-Tu ne portes pas de soutien-gorge ni de culotte. C’est une constatation. Par désir personnel ou par obligation ?

Ses mains se refermaient sur la cheville de la belle, attrapant alors la botte pour la lui retirer avant de faire de même avec la seconde, les lançant bien plus loin dans la pièce. Un sourire plus féroce et il remontait ses mains le long de ses jambes pour les arrêter à la bordure de son pantalon, qu’il venait déboutonner, l’entrouvrant alors lentement, avant de le descendre lentement jusqu'à ses chevilles. Il le retirait dans la foulée, l'envoyant rejoindre ses bottes non loin. Ne lui laissant son que son haut qui trempé laissé tout discerner.

-J’espère si ça ne te gène pas si j’inspecte un peu la marchandise… après tout il faut bien que je détermine le prix que je pourrai obtenir. C'est un peu dommage, j'aurai bien eu besoin d'une copilote et d'une mécanicienne, mais comme tu ne veux pas répondre à mes questions...
Invité
Sam 5 Nov - 19:52
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Designer
Messages : 42
Date d'inscription : 24/10/2016
Localisation : Avec Jack Vance sur le Gosht

Feuille de personnage
Race: Humaine
Groupe: Indépendant


JE ME SOUVIENS...


En fait c'était un interrogatoire plutôt humide, il prenait un malin plaisir à la tâche je pouvais le lire dans ses yeux. Je ne savais pas trop comment réagir pour me contrôler un peu façe A çe qu'il s'apprêtait de faire. Il voulait tout savoir de moi, malheureusement tout ne devait pas sortir du placard...mais eet ce que j'aurai le choix de les garder seçret. Il s'approche de nouveau de moi pour me pincer les tetons, je n'avais pas le choix, je gemit fortement dans le cockpit én bavant un peu. J'étais très sensible aux attouchements.

Il me lache, je peux souffler un peu mieux, mais il recommençe A me mouiller, le froid me saisit. Puis il ouvre sa base de donnée j'avais peur, j'avais peur que mon nom ressorte, vu l'avis de recherche de mon pere.. Je voulais parler mais je n'arrivais pas à sortir un mot tétanisée, je gesticule voulant serrer les cuisses il m'en empeche. Il claque ma chatte le pervers, je jete ma tete én arriere én gemissant. Des fourmillements s'emparent de mon bas ventre. Les levres entrouvertes je gemis bien franchement avec un timide "arrete" tres peu convainquant...

MILA - Aaaaaah....han...je m'occupais des négociations...plus..difficile..entre...hommes.. Ét j'aime pas..les sous vêtements...

On rentrait dans le vif du sujet il descend pour me déshabiller lentement avec une touche sensuelle, je ne pouvais pas resîster. Je pouvais me lever mais mon corps refusait, bien curieux, il pouvait désormais voir que mon intimité mouillait sans gene. Son regard sur moi ne me fait pas peur, Il était magnifique je pourrais fondre...etre torturée par un tel homme etait facilement supportable. Puis j'arque un sourcil, il voulait bien me garder A une condition ? Dévoiler ma vie...c'était un bon compromis ma foi plutot que d'être trimballée entre plusieurs porcs...

J'étais presque nue, puis je m'affale ùn peu plus pour lever mes cuisses, je les ecarte én équerre devant lui dévoilant mes deux orifices. Je le fixe intensément...

MILA - Non..pitié... Ne me revends pas..je te dirais tout...promis..mais promet moi de ne pas me ramener..à Coruscant... Je me nomme Mila Lotz, fille du senateur Yoklo Lotz, j'ai fuis de chez moi, les contrebandiers m'ont recueilli pour que j'offre mon corps aux négociateurs faisant augmenter les récompenses....

Dim 6 Nov - 0:19
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Loin d'être apeurée, la jeune femme était au contraire excitée par ce qu'il lui faisait. Un sourire prédateur aux lèvres, le contrebandier n'était pas près de s'arrêter et ce d'autant plus que l'humidité qui régnait entre les cuisses de la belle, n'avait rien à voir avec l'eau qu'il lui avait renversé dessus. Souriant plus malicieusement, il ramenait sa main contre le bassin de la jeune femme, lui donnant une nouvelle tape comme pour lui rappeler qui commandait. Un rien rustre, il ne s’embarrassait pas de la moindre délicatesse alors qu'il pouvait faire tout ce qu'il désirait à sa prisonnière. Lui redonnant une claque, son pouce finissait par se caler contre son bouton pour chaudement le frotter. Puis sa main descendait, s'appuyait contre son bassin alors qu'il finissait par enfoncer ses doigts en elle tout en l'écoutant parler.

Deux doigts en elle, le contrebandier fouillait la belle Mila, crochetant son intimité pour mieux la faire gémir. Il n'y avait pas à dire, la dessous c'était l'inondation. Souriant malicieusement, il entreprenait de rapides vas et vient avant de retirer ses doigts pendant quelques secondes pour les porter à ses lèvres et les sucer l'un après l'autre. Les jambes en équerre, elle s'offrait pleinement à ses attentions et l'homme ne tardait pas enfoncer de nouveau ses doigts en elle, l'assaillant alors de mouvements rapides et secs.

-Mila Lotz, enchanté de faire ta connaissance. Et si cela peut te rassurer, je ne m'implique jamais dans les problèmes de famille. Trop d'ennuis, pas assez de bénéfices.

Jack branlait frénétiquement sa passagère, jouant de ses doigts avec véhémence, il ne lui offrait plus le moindre répit. En cet instant, elle était toute à lui et il comptait bien en profiter le plus longtemps possible. Ce n'était certainement pas très sérieux comme genre d'entretien d'embauche, mais la situation en elle même était particulière. Ralentissant un peu la cadence, il venait de l'autre main faire frotter un doigt contre et entre les fesses de la jeune femme pour en débusquer l'étoile et la caresser plus lascivement.

-Et donc travailler à mes côtés sur le Ghost t’intéresserait?
Invité
Dim 6 Nov - 14:25
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Designer
Messages : 42
Date d'inscription : 24/10/2016
Localisation : Avec Jack Vance sur le Gosht

Feuille de personnage
Race: Humaine
Groupe: Indépendant


JE ME SOUVIENS...


Mon souffle se saccadait. De plus bel, Il n'hésitait pas à investir ma fleur, mais d'un côté je n'avais rien à dire Çar j'avais tenté de voler son vaisseau et puis ce n'était pas vraiment un calvaire, je gémissais toujours plus fort, ayant cette crainte après avoir avouer qui j'étais. Mais heureusement, Il s'en fichait de ce détail et que Ca ne l'intéressait pas. J'étais soulagée il fallait l'avouer. L'idée qu'on me ramene là bas me glaçait le sang mais en revanche ce qui etait sure c'est qu'il me chauffait vraiment beaucoup....

MILA - haaan...oui...je voudrais faire...partie de ton Equipage beau gosse...

Toujours én me dehanchant, les jambes bien ecartées pour m'offrir à lui, ma cyprine ruisselait sous ses doigts experts, avec ma botte je viens insolemment passer le bout sur son entrejambe, je le masse avec conviction, mes lèvres entrouvertes je le regzrde fiévreusement, ùn regzrde qui paraissait dévorer le capitaine de çe vaisseau. Je frémis avant de venir me pencher, assise sur mon siège. Je m'avance pour lecher l'entrejambe.

Experte j'arrive à faire sauter les boutons avec les dents joyeusement et avec empressement. C'est A ce moment là que je glisse ma langue pour én chatouiller les contours du membre dont j'avais accès. Puis je finis par desçendre de mon siège sans pouvoir utiliser mes bras je baisse le sous vetement avec les dents afin d'en liberer l'appendice que je leche.

MILA - Si tu es d'accord..il faudrait conclure un contrat d'embauche non ?....

Jeu 17 Nov - 2:54
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Technique du Jeune Jack
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» rescue Jack Russel
» Team Aura (pv : Red Wolf )
» Prospect & Farm team NYI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars renaissance  :: Utilitaires :: Echos du passé-
Sauter vers: