Forum rp dans le monde de star wars entièrement refait. Plongez dans ce nouveau monde, entrez dans l'une des 6 factions et changez le cours de l'histoire.
Forum interdit aux -18 ans
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Une vie tranquille [Pv Melgreb]

 :: Galaxie (Zone de jeu) :: Planètes Impériales :: Felucia Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 39
Date d'inscription : 02/11/2016
Localisation : Bordure Extérieure

Feuille de personnage
Race:
Groupe:
      - Felucia, ô belle Felucia...


    Un monde extraordinaire, à l'apparence sauvage. Voilà ce que voyait le jedi, tranquillement assis sur un des arbres-champignons si atypiques de la planète, mort et heureusement pour celui qui le confondait avec un trône pour observer les éléments au loin. Pourquoi ce choix? La petite neutralité historique de la planète et en pensant cela, Jin se référait encore une fois à la faune et à la flore, oubliant quelque peu les quelques taches de civilisation qui existaient. Où avait-il atterri? D'un regard par dessus son épaule, il le savait, il le sentait, l'ancienne cité d'Har Gau où l'eau était encore pure par de rares endroits, des toxines persistant cependant ici et là dans les bassin d'épuration. Pourquoi ce choix? Le lieu avait un nom propice et beaucoup de nouveaux colons arrivaient par là, profitant des anciennes installations, et tentaient leur chance dans cet enfer végétal. Quoi de plus crédible qu'un homme voulant une retraite paisible, donc?

    Second intérêt, un véritable trésor, encore une fois agricole. Quelques champs devaient avoir survécu et pour entamer une vie tranquille de fermier, quoi de mieux qu'un champ de nysillin.? Moins répandu que les bactas et autres, cette plante guérissait assez bien. De quoi intéresser Jin qui pouvait éventuellement revendre la chose illégalement un court temps, l'histoire de se faire quelques crédits, juste de quoi survivre mais surtout, aider tout en se faisant aider, de préférence, de bonnes personnes. Offrir cela gratuitement, ça aurait été beau, mais trop typique de son statut donc pour une bonne couverture... Non. Agir comme un humain moyen lui convenait parfaitement!

    Ensuite, troisième intérêt, déjà cité : le travail. Si la récolte pouvait suffire, beaucoup engageait pour protéger les précieuses plantes après que le prix de celles-ci au marché noir est grimpé en flèches et c'est ainsi qu'avec quelques mouvements de doigts, un don pour la diplomatie, la Sentinelle se retrouvait assis dans un coin de paysan, appuyé sur sa lance éteinte, tel un berger, à surveiller les journaliers qui entretenaient déjà le nysillin non prêt à éclore. Récolter une plante une fois, et une seule fois par an, ce monde était extraordinaire...

      - Plus qu'à attendre de vilains pirates pour mériter sa pitance, n'est-ce pas?


    Un peu d'humour, un sourire échangé avec un chasseur de primes et un bâton de la mort en bouche, cette vie avait de quoi plaire mais en levant un peu les yeux au ciel, regardant les vaisseaux abimés parcourant le trajet entre les villes, Jin se souvenait... De Vulpter, de la vie ouvrière, de ce ciel qu'il rêvait de voir et de visiter. Son lien avec la Force lui avait ouvert cette voie, et maintenant, risquait de la refermer.

Ven 11 Nov - 21:09
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Co fondateur
Messages : 70
Date d'inscription : 19/10/2016

Feuille de personnage
Race: Humain
Groupe: Jedi
"Les passagers pour Felucia sont autorisés à débarquer"

C'est tranquillement que je me dirige vers les sas de sortie, amusé de voir certains passagers courir comme si le vaisseau allait redécoller dans la minute, alors que l'escale est sensée durer plusieurs heures. Pourquoi suis je sur un cargo plutôt qu'utiliser mon Actis ecta-2 ? Simplement pour emmener une moto jet. La tache qui m'attend sur Felucia va m'obliger à bouger beaucoup, peut être très rapidement. Bien sur, un speeder DC aurait été mieux, mais trop couteux à embarquer. Et trop grand. Je me contente donc d'une moto speeder et d'un masque, au cas où je traverserai une zone de toxines.

C'est le paradoxe de cette planète : Félicia a une végétation étonnante et très belle, mais très dangereuse. Les champignons géants libèrent de puissantes toxines, rendant la vie assez hasardeuse. Les infra structures nécessaires à l'établissement des cités sont si couteuses que seules trois grandes villes ont rentabilisé les travaux. Le reste de la population se rassemble dans de petits villages bâtis sur du sol dur -ou les champignons ne peuvent pousser- ou dans les rares plaines éloignées des nuages de spores. L'activité principale -et dangereuse- est la culture de nysillin, une plante aux différentes vertus médicales mais aussi l'élément de base de puissantes drogues. Et non, je ne suis pas venu pour cette dernière raison. Mais pour des rumeurs.

Et également pour vérifier une intuition de maître Yoda. Quelqu'un utiliserait la Force en cet endroit. Consciemment, inconsciemment ? C'est ce que je dois découvrir aussi. Pour le comment faire, suivez le guide. Je me rend au siège du Journal d'Har Gau pour parler avec des journalistes. Les rumeurs, les ont-dits sur de petites histoires invérifiables sont les premiers indices. Puis je vais parler avec ceux qui ont vu quelque chose d'étrange, qui ont entendu parler d'un mystère... Et je me déplace, de plus en plus loin. Petit à petit, un dessin prend forme, un portrait robot devient plus net. Je fais fi des fausses routes, et de tout ce qui ne concerne pas ma mission. C'est long, mais rien ne me fais penser que mon inconnu a envie de quitter la planète.

C'est bien un utilisateur de la Force, et selon les témoignages, je déduis qu'il l'utilise consciemment. D'ailleurs c'est bien "il" et non "elle". Souvent, l'utilisation de la Force est à son bénéfice, et rarement au bénéfice d'autres personnes, qui pensent alors avoir de la chance. Mais qui se posent des questions quelques jours après. Ceux là me donnent les meilleurs renseignements, toutefois je ne les détrompe pas, c'est bien plus utile qu'ils continuent à penser avoir eu de la chance. Ma recherche me mène jusqu'à une petite forêt de champignons, abritant une exploitation de nysillin. Je me pose à l'orée de cette foret, mais éloigné de la route. Autant ne pas être dérangé...

J'installe un petit camp pour une nuit, puis je repère un champignon géant mort, qui menace de s'écrouler. En utilisant la force, je le coupe en deux et le pose par terre. Impossible que mon inconnu ne m'ait pas senti faire. Je m'assied en tailleur, mon sabre laser, éteint, posé devant moi, et je me concentre, baissant quelques barrières mentales. Je le laisserai sentir que je maitrise bien la Force, où je me trouve, et que je ne suis pas agressif. Mais je ne l'autoriserai pas à fouiller plus.

Il devrait venir à moi, ne serais ce que par curiosité.
Dim 13 Nov - 2:28
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 39
Date d'inscription : 02/11/2016
Localisation : Bordure Extérieure

Feuille de personnage
Race:
Groupe:
    Les plaines où on plane... Oui. Jin passait parfois le temps à faire des jeux de mot compliqués dans son esprit. Une sorte de méditation qui n'avait rien à voir avec sa formation de jedi mais qui aidait à passer le temps, comme s'il jouait à inventer des choses improbables, sans jamais les breveter, pour ensuite les découvrir quelques mois, années, plus tard dans les rayons d'un marché et sans regret. C'était le même principe, un effort mental inutile, mais étrangement agréable. Cette vie à la ferme avait ce côté serein, on pouvait regarder l'herbe pousser sans le moindre soucis, ne faire qu'un avec cette nature étrange et là, on se rapprochait déjà davantage des enseignements de la Force, avec une communion presque parfaite, instinctive.

    Pendant ces rêveries, la sentinelle se rendait compte de quelque chose : son lien avec l'Univers s'était appauvri et il recherchait la raison, peut-être dans ses actes, alors que quelques minutes lui suffisaient à se rendre compte que les circonstances seraient de meilleures excuses : passer plusieurs années sur une planète presque morte, polluée, et aller d'inconscience en inconscience l'avait rouillé. Cette constation servait aussi à Jin pour se féliciter, sur une planète plus visitée, il n'aurait pas pu revoir les bases mais bientôt... Bientôt il pourrait à nouveau s'effacer de la conscience d'autrui pour mener à bien sa mission.

      - ... Mh?


    Une sensation étrange, une main qui se porte naturellement sur le long bâton de marche métallique et un regard qui se dirige automatiquement vers la source de ces impressions. Quelqu'un, ou quelque chose -et Jin savait que le "quelque chose" pouvait être possible-, venait d'user de la Force et cela lui paraissait comme une brise rafraichissante dans les cheveux.

    Aucune intention négative...? Ca aussi, c'était à revoir. La sentinelle était censé pouvoir se montrer neutre dans l'usage de la Force, pouvoir l'user comme un outil tout en La respectant et il se redressait, tentant de s'effacer dans cette même Force en prenant une profonde inspiration, s'éloignant du champ en saluant les autres gars. Son excuse? Aller pisser et observer un peu le paysage, mais à charge de revanche bien sûr.

    De petites ondes... Comme un sentier dessiné par le mâitre jedi, Jin continuait cet étrange pélerinage jusqu'à l'avoir en visuel de ses yeux dorés, s'appuyant sur sa lance éteinte qui paraissait toute innocente, juste là pour aider un estropié dont les greffes faisaient souffrir quelque fois. Le paysan type, quoi.

      - Hé g'min! Tu d'vrais faire gaffe, on a fallu t'tirer d'sus. Y a des snipers par là et un gars avec une vue peu croyable t'sais, mais t'inquiète pô, c'juste qu'il y a toujours un pirate ou deux pour v'nir nous chercher des noises. J'suis là pour avertir les "visiteurs venus d'ailleurs", mh...?


Dim 13 Nov - 13:37
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Co fondateur
Messages : 70
Date d'inscription : 19/10/2016

Feuille de personnage
Race: Humain
Groupe: Jedi
C'est cette sensation d'être dans un Tout que j'aime bien, chaque fois que je plonge dans la Force.

Un exercice que je ne faisais pas beaucoup lors de la Traque, car dans cet état un autre utilisateur de la Force peut très facilement me sentir, et je suis totalement à la merci du premier venu... Tout est différent aujourd'hui, je peux m'abandonner à cet état, je peux dire que cette fois j'en avais besoin. Et cela porte ses fruits, puisque je n'ai pas beaucoup à attendre avant d'avoir de la visite.
" - Hé g'min! Tu d'vrais faire gaffe, on a fallu t'tirer d'sus. Y a des snipers par là et un gars avec une vue peu croyable t'sais, mais t'inquiète pô, c'juste qu'il y a toujours un pirate ou deux pour v'nir nous chercher des noises. J'suis là pour avertir les "visiteurs venus d'ailleurs", mh...?"

C'est aimable de prévenir... mais est ce lui que je cherche ? Je projette un peu de Force, effleure son esprit.. et me retire en sentant un bouclier. J'ai un sourire amusé, nous avons tous un bouclier protégeant notre esprit, il se développe naturellement et il est parfois difficile de l'abaisser pour se faire passer pour un non-forceux. Je garde les yeux fermés mais je tourne mon visage vers l'inconnu.
- Ce sniper doit être très nerveux pour pour me confondre avec un pirate. Je suis seul contre... mhhh... une vingtaine de personnes, à vue de nez ? Non, évidemment, je me moque de ce qu'il se passe ici. Toi, tu sais très bien que ma venue te concerne uniquement.

Le lien qui unit deux utilisateurs de la Force est impossible à cacher, et il a été fatal à bien des Jedi. Aujourd'hui, retrouver un utilisateur de la Force est une chose, savoir s'il est tourné vers la Lumière ou les Ténèbres est important. Et le tester est tout aussi important. Je fais un geste aimable pour l'inviter à s'assoir devant moi, mais je sais qu'il peut tout aussi bien m'attaquer.

Je suis prêt à toute éventualité, je n'ai pas choisi ce terrain par hasard...
Lun 14 Nov - 6:15
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 39
Date d'inscription : 02/11/2016
Localisation : Bordure Extérieure

Feuille de personnage
Race:
Groupe:
    Un homme prudent, qui n'annonçait pas directement la couleur dans l'éventualité où. Jin le regardait et remarquait l'absence de cette politesse chez le jedi, inclinant la tête à gauche, à droite, comme à la recherche d'un signe de non cécité chez Melgreb mais rien. L'homme semblait serein. Surement à réfléchir à une réplique bien trouvée, quelque chose de désarmant...

    ... Mais non. Soit le natif de Vulpter se trompait, soit l'homme en face de lui se moquait de lui, le croyait un peu ignorant et à tout y réfléchir, il avait peut-être raison. Comment continuer à jouer le rôle d'un paysan un peu gâteux tout en répondant au tact au tact, quelque chose de tout à faire crédible? Trop, de surcroit? Rien à faire. Cet être venu d'ailleurs arrachait un soupir, presque inaudible, à son interlocuteur qui se remémorait ses paroles.

      - Z'êtes quoi? A vous entendre, un oiseau de mauvais augure ou l'un d'ces prophètes de pacotille...?


    L'invitation de l'aveugle n'était pas tombée dans l'oreille d'un sourd et Jin se trainait, s'appuyant sur sa lance éteinte aux allures de bâton de berger, pour se rendre à la position indiquée et s'asseoir, manquant même de s'étaler à moitié pour prendre une pause plus confortable, quoique moins agréable et diplomate à la vue. L'étiquette n'avait que peu de sens ici et tout ce qui comptait, c'était cette barrière pour dire que non, s'il y avait de la Force en lui, Jin n'en ferait rien. Mis à part de défendre par réflexe, bien sûr. Il restait une sentinelle, quelqu'un apte à l'infiltration peu importe le milieu.

      - Z'êtes d'Alphedi-truc, nah? A garder tout le temps les yeux fermés ainsi. Parait qu'vous avez certains talents mais pas à la guerre à vous entendre. On préfère être discret, c'genre de choses et donc, voir un bonhomme qui se pointe... Ca pourrait être un éclaireur, pour un groupe plus gros, et comme on est pas à l'aise niveau munition... M'voilà. Ca c'est déjà vue, des éclaireurs j'veux dire, si vous avez des bandes audio pour palier vos t'lents d'lecteur à c'sujet, hinhinhin.

Lun 14 Nov - 23:24
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Co fondateur
Messages : 70
Date d'inscription : 19/10/2016

Feuille de personnage
Race: Humain
Groupe: Jedi
J'ai un léger sourire amusé lorsqu'il évoque un prophète.

Dans un sens, oui, j'en suis un. Les prophètes viennent annoncer de profonds changements, et c'est bien une grande nouvelle que j'amène. Un prophète annonce la parole d'une divinité, tandis que je n'ai de nouvelles que du Conseil Jedi... quoique, la différence est elle si importante ? J'acquiesce d'un signe de tête aux dernières paroles.

- Bien sur, dans ce sens, je représente bien un groupe plus important, et il est souvent difficile de converser avec des gens discrets comme toi. Je ne suis pas un oiseau de mauvais augure, je me rapproche plus du prophète qui apporte de bonnes nouvelles. Mais ces nouvelles ne concernent pas le groupe que tu protèges actuellement, ça ne concerne que toi seulement, et c'est pour cela que je t'ai attiré dans ce lieu. Nous sommes trop loin pour que ton groupe nous entende. Et il n'y a eu que la Force pour te guider vers moi...

J'ouvre les yeux et je fixe le pseudo-paysan, un léger sourire amusé sur les lèvres.
- Tu fais beaucoup d'efforts pour tenir ton rôle de vieux paysan inoffensif, je dois t'en féliciter, j'ai presque eu un doute. Mais tu ne peux nier que la Force nous relie, elle s'est intensifiée depuis que j'ai débarqué sur Felucia. La question qui se pose est de savoir de quel bord nous sommes, tous deux. Tu seras d'accord pour admettre que je n'ai pas d'intentions belliqueuses, un Sith n'aurait pas engagé le dialogue. Par ailleurs, tu n'as pas engagé des hostilités non plus. Ne crois tu pas qu'il est temps de jouer cartes sur table, jeune Jedi ?

J'écarte un pan de mon manteau, et utilise la Force afin de ranger mon sabre laser à ma ceinture.
- Je suis Melgreb Slias, membre du Conseil Jedi. Tu peux revenir sur Ossus en toute tranquillité, la Traque est terminée.

J'observe mon interlocuteur attentivement.
Dim 27 Nov - 22:07
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 39
Date d'inscription : 02/11/2016
Localisation : Bordure Extérieure

Feuille de personnage
Race:
Groupe:
    L'acquiescement du faux prophète semblait mettre le mercenaire sur la défensive. Il était bien trop coopératif et n'importe quel militaire se serait douter de quelques choses, et Jin devait rester dans son rôle mais la prise sur son long bâton de berger, le glissement de ses pieds au sol, trahissait une maitrise de loin supérieure à un combattant n'utilisant pas la Force. L'harmonie du geste, la précision et l'aura qui s'en dégageait, ni violente, ni mauvaise, juste une présence imposante qui servait souvent à effrayer les faunes hostiles ou les autochtones primitifs, plutôt un avertissement qu'une menace gratuite et cruelle. Après tout, Jin jouait un personnage, mais il restait un jedi avec des réflexes qui étaient restés malgré l'exil prolongé sur une poubelle galactique.

    C'est ainsi souvent que l'on qualifiait Lotho Minor, la planète de sa "seconde naissance" en tant que combattant mécanique, ou du moins en partie mécanique comme l'indiquait si bien ce léger cliquetis à certains de ses déplacements.

      - Je suis quelqu'un de difficile, sieur...?


    Les paroles avaient confirmées les pensées de la sentinelle dont les blocages simultanés et l'aura donnaient de plus en plus l'impression à un être doué d'un esprit d'être en face d'un immense mur de glace, impénétrable, prêt visiblement à mettre hors d'état de nuire quelqu'un qui aurait l'idée saugrenue de le gravir. Simple démonstration de puissance, comme un chien montrant les dents et grognant d'une telle manière qu'il imposait un simili respect à autrui mais toujours sans violence, juste quelque chose de naturel et qui n'en était que plus beau et impressionnant au final.

    Mais étrangement, Jin se doutait que le prophète n'en serait que légèrement ébranlé, sans plus.

    Les interprétations du sage étaient des raccourcis faciles, la sentinelle n'avait pas été la seule à le remarquer et cette dernière doutait fortement que d'autres Sensibles se trouvent parmi les gardiens des champs un peu en contre bas mais il acceptait la réflexion d'un léger mouvement de la tête avec une inspiration digne d'un paysan, le forçant par la suite à cracher sur le côté. Si Mel n'était venu que pour lui, celui-ci lui faisait honneur et il aurait été irrespectueux de la part d'un hôte d'accueillir encore plus froidement un invité qui n'avait pas encore montré les crocs, de quelques manières que ce soit.

      - Peuh... N'est-Elle pas partout après tout, jedi...? Elle relie tout, que cela soit à l'échelle des planètes, des étoiles ou de nos simples molécules, que l'on soit animé ou non. C'est ce que l'on m'a apprit.


    Inutile de pousser le vice plus loin, l'autre avait ouvert les yeux et dans ce regard, Jin comprenait simplement qu'il pouvait continuer à le berner, ou du moins à essayer, Melgreb voyait clair à travers son jeu même si son jeu d'acteur ne se voulait pas tellement inoffensif. Dans tous les cas, il était la sentinelle et ce rôle ne disait pas inoffensif, mais plutôt qu'il serait passif et se contenterait principalement d'observer les faits. Comme Jin venait de le faire avec une auto critique intérieure, oui.

    Les déclarations qui suivaient haussaient les sourcils du survivant de Lotho Minor. Tout cela semblait logique mais justement, c'était "trop" logique et il se contentait de grimacer en haussant les épaules.

      - Je continue mon devoir de mon côté, comme je l'ai toujours fait, envers le Conseil et envers la Force. Sache que les sith ne sont pas aussi belliqueux que tu le prétends ou du moins, qu'ils n'attaquent pas toujours de front, c'est bien là qu'ils sont le plus dangereux. Sors l'arme que tu viens de cacher, "jedi", je te jugerai à tes manières jusqu'au Lahen ou jusqu'au Solah... Ou alors juste un Kai-kan?


    Utiliser du ossiun avec quelqu'un prétendant connaitre Ossus. Ce n'était pas tous les jedis qui maitrisaient la langue morte, même un peu, mais pour quelqu'un du Conseil, cela ne devait pas être une difficulté. Surtout que les termes utilisés étaient probablement parmi les plus connus dans la formation des combattants de la Force...

Mer 7 Déc - 11:02
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Co fondateur
Messages : 70
Date d'inscription : 19/10/2016

Feuille de personnage
Race: Humain
Groupe: Jedi
Je me lève doucement, avant de refaire voleter mon sabre, cette fois jusqu'à ma main.

- Je t'accorderai la victoire, demander solah ne me gêne pas.
La lame bleue se déploie, et je me place en posture de duel, afin de rappeler qu'un combat est aussi un spectacle élégant. J'attends que mon adversaire se mette en place, et je prend l'initiative du combat avec la forme Ataru. Toutefois, je fais attention de ne pas blesser Jin, même superficiellement, et je prend bien garde de ne pas me laisser toucher, évidemment, préférant reculer si cela est nécessaire.

J'observe mon adversaire et les techniques qu'il utilise, sans les commenter.
- Nous avons besoin de nous regrouper, maintenant que plus rien ne nous menace directement. Une nouvelle génération de Jedi peut être formée s'il y a assez de Maîtres.
J'alterne avec la forme Sokan, qui contraste avec le rythme nécessaire à l'Ataru, non pas pour me reposer, mais pour discuter avec Jin.
Jeu 15 Déc - 22:58
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 39
Date d'inscription : 02/11/2016
Localisation : Bordure Extérieure

Feuille de personnage
Race:
Groupe:
    Le geste était assuré. Il y avait encore une fois au minimum deux possibilités et celles-ci étaient naturellement les plus directes et les plus naturelles : un jedi acceptant un défi de légende sans savoir celui que Jin lui proposerait, ou qui improviserait au cours du combat en reconnaissant les coups qu'il lui assénerait, ou alors un sith jure ravi de pouvoir se battre et tombant dans un piège ridicule. Mais Melgreb ne ressemblait pas à un simple imbécile... Il y avait cette intelligence et la Force qui offrait une légère anticipation, et rien qu'à l'observer, en se laissant remplir par cette sensation quasi mystique, la Sentinelle avait l'impression de pouvoir lui faire confiance.

    Mais l'instinct n'était pas tout et peut-être que ses souhaits de retrouver l'équilibre dans la galaxie brouillait son coeur. Ce n'était pas une bonne chose... Il devait être davantage objectif, remplir sa tâche, ne rien attendre pour ne pas être triste. Ne pas être triste... Avant même le début du combat, le visage du bâtard avait pris cette teinte emplie d'appréhension, et d'une déception cachée.

      - ... Je vois.


    L'Ataru... Une forme offensive, utilisée par les maîtres et par les croyants en la Force Vivante. Hélas pour Melgreb, il semblait avoir oublié que la Forme avait été apportée à l'Ordre par des espèces non humanoïdes et donc, Jin n'étant pas de cette espèce et ayant quelques avantages, en plus de ne pas avoir une lame standard, ce dernier en serait naturellement avantagé. Mais hélas pour Jin cette fois, cette Forme était celle de la vélocité, là où les organes mécaniques de la Sentinelle le ralentissaient. Une bonne raison pour que son opposant est recours à cette solution qui aurait été saugrenue contre l'Ombre d'antan.

    Avec l'avantage de la vitesse, les coups venant de nulle part, Jin aurait pu être rapidement acculé mais la portée supérieure de son arme maintenait Melgreb à distance. Vraiment? Non. Ce dernier faisait semblant. Il reculait lorsqu'il y avait un risque et ne s'approchait pas assez pour blesser le demi-amaran, c'est à dire aussi qu'il gardait une distance de sécurité assez sûre pour ne pas finir empalé. A l'opposé par contre, comme pour toujours différencier les deux styles, Jin faisait honneur à son rang en usant du Soresu pour décrire une sphère brûlante autour de lui, en même temps qu'une sphère solide avec le bout non tranchant de son arme. De quoi paraitre presque effrayant, tout en pouvant se contenter d'un coup contendant si le membre du Conseil s'approchait trop.

      - Les jedis n'existeraient pas sans cette menace. Mon devoir est de protéger, Melgreb Slias!


    Surprise, ou plutôt suite logique : Melgreb usait de l'évolution des humains de la Forme de Vélocité. Preuve que l'humain maitrisait correctement la première forme également, et avait subit un entrainement conséquent pour en arriver à ce résultat.

    Jin y répondait en accélérant les rotations de son arme, pour que la sphère qui le protégeait paraisse moins opaque, mais plus élargie et menaçante, le poussant presque à avancer vers Melgreb en semblant se frôler lui-même par moment que ça soit par le manche ou la lame électrifiée de son arme qui laissait derrière elle une trainée fumante. Une vision chaotique, encore une fois une sorte d'avatar menaçant pour essayer de perturber le jedi en face de lui. Cette forme, il s'agissait bel et bien de la onzième : Zez'Kai !

      - Regardez moi. Je suis encore loin d'être un maître... J'ai encore des progrès à faire, et c'est humblement que je me dois de refuser votre invitation...


    Une voix calme. Le manche de son arme venait cogner contre celle du maître, prouvant que cette partie là avait été prévue pour combattre un autre sabre laser si les batteries ou les cristaux venaient à surchauffer. Dans la volée, Jin se permettait un geste risqué, la lame de sa lance fonçant droit vers sa jambe mécanique avant de... S'éteindre, pour passer tout naturellement par le chemin le plus court possible et finir avec comme trajectoire le nez de l'humain, réactivant la lame à double phase qui s'allongeait davantage, et plus qu'avant. Montrant là les avantages mécaniques de son arme sur celle de Slias, ou plutôt, les moyens que la Sentinelle avaient de réduire le gouffre entre eux deux. La technique de style quaternaire du Trakata, une nécessité chez les Ombres jedis, après tout.

Jeu 15 Déc - 23:32
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Co fondateur
Messages : 70
Date d'inscription : 19/10/2016

Feuille de personnage
Race: Humain
Groupe: Jedi
Je hausse un sourcil, mais j'aurais dû m'y attendre : il a choisi la longueur idéale pour me maintenir à distance sans que cela devienne un handicap, et c'est logique.... Mais j'aurais dû m'attendre à la longueur variable de sa lame.

Tant qu'il reste sur le Soresu, le combat est équilibré, aucun de nous deux ne pouvant s'avancer suffisamment pour inquiéter l'autre, même si la partie physique de son bâton me frôle parfois. Mais il me faut bien prendre des risques pour tester ce Jedi, et remplir ma mission.
- Le premier devoir est de transmettre la Connaissance, jeune Jedi. Après ces dernières années, bien sombres, il nous faut rechercher les survivants de l'Ordre.

Le rythme du combat change encore, Jin emploie une technique plus agressive. Il me montre l'étendue de sa maîtrise, tout en me forçant à révéler la mienne. Intéressant. Il y a peu de manières de résister au Zez'Kai, et je dois éviter celles qui pourrait le blesser.
- Nous avons tous des progrès à faire, et nul ne t'imposera de padawan.... sauf Maître Yoda peut être...
Ma lame s'éteind soudainement, je fixe mon sabre à ma ceinture, mais sans cesser le combat. J'entre dans une danse d'esquive et de recul, et utilise la Force pour détourner les coups les plus dangereux, ou repousse -doucement- le Jedi. Personnellement, je trouve le Trakara plus exigeant physiquement que l'Ataru, mais il me convient tout à fait, surtout dans ce genre de combat où l'oin ne cherche pas à vaincre...

Il est toutefois temps de cesser l'affrontement. J'ai appris ce que je voulais, j'ai délivré le message, et j'ai laissé Jin me tester lui aussi. Je fais un pas en arrière, sachant qu'il ne faudra pas longtemps pour être de nouveau à sa portée, avant de poser genoux à terre, tête baissée.
- Je me déclare Solah, et cesse le kan.
Si je me suis trompé et que c'est un Sith, c'en est fini de moi. Mais j'ai confiance en la Force...
- Accepte de venir au Temple sur Ossus, de rencontrer tes pairs et le Conseil complet. La majorité de la Connaissance a été perdu sur Coruscant. Chacun de nous porte une Connaissance à raconter, à transmettre, telle une pierre à un édifice...
Ven 16 Déc - 0:30
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quoi de plus tranquille que d'être seule dans un parc ? [PV Luuna Mc Gregor]
» Nuit tranquille..
» La vie n'est qu'un long fleuve tranquille (ou pas)
» Quand la vie est un long fleuve tranquille.... (Libre)
» Luis Fernandez: la force tranquille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars renaissance  :: Galaxie (Zone de jeu) :: Planètes Impériales :: Felucia-
Sauter vers: